Overbounds

 

Rencontre de 4 destins :

 L’histoire commence à Paris, dans le 18eme arrondissement où Nicolas et Anthony se rencontrent sur les bancs de l’école primaire. Une grande complicité s’installe mais leurs destins se séparent après le collège.

Dix  ans plus tard, ils se retrouvent par hasard, Anthony joue de la batterie au seins de petits groupes de rock, Nicolas de son coté s’expérimente à  la guitare accompagné de Space caleen.

Tout trois animés par une profonde culture rock ils s’exercent au studio Basement à Paris, où ils composent et enregistrent une première maquette.

Fort de cette expérience et de plus en plus inspirés ils décident de travailler sérieusement à l’élaboration de leur projet musical. Ils fondent alors le groupe Overbounds et se penchent sur l’écriture de nouvelles chansons.

En 2010, la formation entame ses premières séries de concerts sur les scènes parisiennes, accompagnée de différents bassistes.

En 2012, Chris rejoint l’aventure en tant que bassiste officiel. Ils entrent alors en studio pour enregistrer leur premier EP « It’s Over Now ».

 

Leurs influences source d’inspiration :

 Chaque membre est imprégné d’une grande culture rock anglo-saxonne des années 60 à 90 avec une tendance particulière pour le grunge.

Leurs chansons sont inspirées de leurs propres expériences et traitent de sujets tels que l’amour, la société de consommation, la politique, la drogue… à travers un regard mélancolique et désespéré.

 

Plus qu’un groupe de musique, un état d’esprit :

 Leur musique est nostalgiquement teintée de la sonorité rock des années 90, période où les 4 membres, alors adolescents, ont découvert ce style musical.

Le mot Overbounds est un néologisme que l’on pourrait traduire par « au delà des limites ». Il  reflète l’état d’esprit du groupe qui prône la liberté et le dépassement de ses propres limites, des limites de la société, des limites de la normalité.